Que faire après un décès ?

Que faire après un décès ?

Perdre un être cher est une épreuve difficile. Bien entendu, vous souhaitez garantir de dignes derniers adieux à ce proche afin de pouvoir entamer votre deuil. Que devez-vous faire après le décès d’un être cher ? Et que faire après l’enterrement ?

 


Vous trouverez ci-dessous les informations suivantes :

Que faire peu après un décès ?

Un décès s’accompagne d’un flot d’émotion, mais aussi de nombreuses questions pratiques et financières.

Les conseils suivants pourront également vous aider à faire votre deuil :

  • Prévenez immédiatement le médecin de famille du décès ou votre propre médecin si nécessaire afin d’établir un acte de décès. Vous pourrez ensuite vous rendre auprès d’un entrepreneur de pompes funèbres muni de ce document.
  • Contactez un entrepreneur de pompes funèbres afin de préparer les obsèques.
  • Déclarez le décès auprès de la commune où il a eu lieu. Cette démarche est bien souvent prise en charge par l’entrepreneur de pompes funèbres.
  • Contrôlez si le défunt avait conclu une assurance obsèques ou toute autre assurance. Si c’est le cas, contactez la compagnie d’assurance.
  • Si le défunt est à l’étranger, contactez l’organisme en charge de son assurance voyage. Elle couvre généralement les coûts de rapatriement du corps vers son pays d’origine, de traitement post-mortem et du cercueil.
  • Renseignez-vous de l’existence d’un éventuel testament rédigé par le défunt.
  • Contactez la famille, les amis ou d’autres proches afin de les informer du décès et éventuellement de lui rendre un dernier hommage.

Que faire après l’enterrement ?

Il est également indiqué d’informer d’autres institutions du décès :

  • Prévenez l’employeur du défunt ou le service des pensions. Ces organismes verseront les revenus et le pécule de vacances résiduels. Parfois, ils interviennent également dans les frais de l’enterrement.
  • Informez également la mutuelle du défunt. Elle verse généralement une indemnité à la personne qui a pris en charge les coûts liés à l’enterrement ou à la crémation.
  • Précisez si le défunt était affilié à un syndicat. La majorité des syndicats interviennent eux aussi dans ces frais.
  • Si le défunt avait encore des enfants à charge, avertissez la caisse d’allocations familiales du décès. Elle procèdera alors à une augmentation des allocations versées.

Calculez et comparez le prix de votre assurance obsèques

Comparez immédiatement en ligne le prix de votre assurance obsèques ou funérailles. Vous indiquez vous-même le montant que vous souhaitez assurer pour votre inhumation ou votre incinération.