Assurance incendie

Une assurance incendie ou une assurance habitation est l'assurance non-vie la plus populaire auprès des propriétaires et des locataires. Et c'est une bonne chose, car l'assurance incendie protège votre maison contre les dommages directs et indirects de l'intérieur et de l'extérieur. De plus, vous pouvez également faire intervenir votre assurance incendie en cas de dommages causés à des tiers.

Vous trouverez ci-dessous les informations suivantes :

Qu’est-ce que l’assurance incendie ?

Une assurance incendie ou assurance habitation vous offre une protection contre les dommages occasionnés à votre habitation et au mobilier. Il peut s’agir par exemple de dommages causés par le feu, mais aussi par la tempête, le vandalisme, la neige et la grêle. En outre, elle couvre également la responsabilité civile envers autrui.

Une assurance incendie est-elle obligatoire ?

L'assurance incendie n'est pas une obligation légale en Belgique. Toutefois, il existe des situations dans lesquelles l'assurance incendie est rendue obligatoire. Pensez, par exemple, à la situation où votre banque vous oblige à souscrire une assurance incendie pour obtenir un prêt hypothécaire.

Malgré l'absence d'obligation légale, les conditions imposées par des tiers font en sorte qu'une majorité absolue des propriétaires et des locataires en Belgique ont une assurance incendie.

Que couvre l’assurance incendie ?

L'assurance incendie se compose d'une série de couvertures obligatoires, mais peut également être complétée par des couvertures complémentaires et optionnelles pour encore mieux protéger votre habitation et son contenu.

Quelles sont les couvertures obligatoires ?

Bien que l'assurance incendie ne soit pas obligatoire, son contenu est en grande partie déterminé par la loi. Les couvertures qui sont obligatoires en vertu de la Loi sont :

  • les dommages causés par l’incendie, l’explosion ou l’implosion
  • les dommages causés par un aéronef
  • les dommages causés par un animal ou par une voiture après collision avec un animal
  • les dommages causés par un arbre tombé sur le bâtiment
  • les dommages au bâtiment après un cambriolage (parfois à condition que vous choisissiez également de vous assurer contre le vol)
  • les catastrophes naturelles (à l'exclusion des zones potentiellement inondables)
  • les attaques et conflits du travail (y compris le terrorisme)
  • les impacts causés par la foudre
  • les dommages causés par la tempête et la grêle
  • les dommages dus à la fumée et à la suie
  • les dommages causés par l'eau et le mazout
  • les dégâts des eaux
  • les bris de glace

Quelles sont les couvertures supplémentaires ?

Il est possible d'ajouter diverses couvertures supplémentaires à l'assurance incendie. Veuillez noter que les couvertures complémentaires ne couvrent pas les dommages eux-mêmes, mais les autres frais résultant d'un sinistre. On entend par couvertures complémentaires :

  • les frais d'expertise
  • les frais de sauvetage
  • les frais de logement lorsque la maison est devenue inhabitable
  • les coûts de prévention des dommages émergents
  • les coûts pour prévenir des dommages plus importants
  • les coûts de démolition des biens endommagés
  • les coûts de nettoyage et de transport des gravats
  • les coûts d'entreposage des effets mobiliers pendant les réparations de votre habitation
  • la responsabilité civile de votre habitation
  • les dommages causés à des tiers dont vous êtes tenu responsable

Quelles sont les couvertures optionnelles ?

En plus des couvertures complémentaires, vous pouvez également opter pour un certain nombre de couvertures optionnelles. Les couvertures en option comprennent :

  • l’assurance vol
  • l’assurance pour un remboursement plus élevé dû à des coûts imprévus

Qui doit souscrire une assurance habitation ?

Nous faisons une distinction entre le propriétaire et le locataire d'une habitation telle qu'une maison, un appartement ou une chambre d'étudiant. Pour les deux parties, il est recommandé de souscrire une assurance habitation. En tant que propriétaire, l'assurance habitation sert à protéger votre propriété. En tant que locataire, vous voulez que votre assurance habitation couvre votre responsabilité civile et protège votre mobilier. En outre, l'assurance habitation couvre la responsabilité civile envers les tiers.

Assurance propriétaire

En tant que propriétaire, vous désirez protéger votre maison le mieux possible. Peu importe à quel point vous essayez de protéger votre maison, il n'est pas inconcevable qu'elle subisse un jour des dommages.

En tant que propriétaire, il est recommandé de souscrire une assurance incendie qui fournit une couverture en valeur à neuf. Lorsque, dans une situation extrême, votre maison est complètement détruite, vous devrez la reconstruire. Dans ce cas, vous serez confronté à un investissement beaucoup plus élevé que celui de la construction d'origine.

Assurance locataire

En Flandre, à partir du 1er janvier 2019, vous êtes tenu(e) de souscrire une assurance locataire lorsque vous louez une maison, une chambre d'étudiant ou un appartement. Vous êtes également tenu(e) de remettre le bien loué dans son état d'origine.

De plus, vous devez assurer votre responsabilité envers les tiers. Il est également conseillé d'assurer vos effets mobiliers. En tant que locataire, vous n'avez pas besoin de vous couvrir en valeur à neuf. La couverture en valeur réelle est suffisante.

Assurance abandon de recours

Si vous n'avez pas d'assurance incendie en tant que locataire, mais que le propriétaire en a une, vous pouvez choisir l'option abandon de recours. Cela signifie qu'en tant que locataire, vous ne payez pas pour les dommages que vous infligez accidentellement au bâtiment. En retour, la plupart des propriétaires demandent une compensation sous la forme, par exemple, d'un loyer plus élevé.

Le danger en cas d’abandon de recours est que vous n'êtes pas couvert pour la responsabilité envers les tiers. Vous pouvez, en tant que locataire, vous-même souscrire une assurance incendie.

Combien coûte une assurance incendie ?

L'assurance incendie prix dépend d'un certain nombre de facteurs :

  • Risque plus élevé en raison de l'utilisation de certains matériaux
  • Risque plus élevé de cambriolage à cause de l’éloignement
  • Différences dans la couverture et les indemnités de paiement entre les différents assureurs
  • Couvertures en option
  • Valeur de la maison ou de l'appartement (*)
  • Hauteur de la franchise

(*) Pour déterminer la valeur réelle du bien assuré, on utilise aujourd’hui la grille d'évaluation. Il s'agit d'une tentative de prévenir la sous-assurance ou la surassurance.

Comment souscrire une assurance habitation ?

Comme le prix d'une assurance incendie peut varier d'une compagnie à l'autre, il est recommandé de faire une comparaison en ligne.