Assurance vélo

Assurance vélo

Vous adorez enfourcher votre vélo pendant votre temps libre ou vous vous rendez au travail à bicyclette ? Avez-vous déjà pensé à une assurance vélo ? L'achat d'un vélo peut vite vous coûter milliers d'euros. C'est bien sûr vous qui fixez le budget que vous voulez consacrer à votre vélo, mais n'oubliez pas non plus qu'un incident est si vite arrivé. Vous ne serez pas le premier à découvrir que votre précieux vélo a subitement disparu. Si vous n'avez pas d'assurance vélo, cette 'blague' peut vous coûter très cher. Souscrivez dès lors une bonne assurance vélo pour bien protéger votre vélo.

 

Qu'est-ce qu'une assurance vélo ?

L'assurance vélo a été créée pour couvrir le vol de votre vélo où les dégâts matériels qu'il pourrait subir. Tout comme votre voiture, vous souhaitez protéger votre précieux deux roues de pareils désagréments. Lorsque vous souscrivez une assurance vélo, vous avez le choix entre deux formules différentes : une assurance vélo de base (vol) ou une assurance vélo omnium (vol et dégâts matériels). Vous pourrez ainsi pédaler sans souci et ce dans le monde entier.

Comme nous l'avons déjà mentionné, un vélo peut être assez cher à l'achat. Quoi de plus déplaisant que de constater qu'il a subitement disparu ou qu'il est (complètement) abîmé suite à un accident ou une chute. C'est pourquoi nous vous conseillons fortement d'assurer votre coûteuse acquisition. Vous pouvez souscrire une assurance vélo pour les types de vélo suivants (*) :

  • Un simple vélo de ville ou city bike
  • Un triporteur
  • Un vélo couché
  • Un vélo électrique ou e-bike
  • Un Speed Pedelec ou e-bike rapide
  • Un mountain bike ou MTB
  • Un vélo de course ou un vélo de route
  • Un vélo tout-terrain ou VTT
  • Un vélo hybride : il s'agit d'un mélange entre un vélo de ville et un vélo de randonnée
  • Un vélo pliant
  • ...

Que couvre une assurance vélo ?

Chez les principales compagnies proposant l'assurance vélo comme Callant, Aedes, Les AP, CBC etc., vous ne pouvez souscrire une assurance que s'il s'agit d'un nouveau vélo ou d'un vélo d'occasion qui a au maximum un an ou deux. Si votre vélo répond à ce critère, vous pouvez alors opter pour une assurance vélo de base ou une omnium vélo.

Selon la formule ou la/les couverture(s) que vous avez choisie(s), l'assurance protège votre vélo en cas de vol et/ou de dégâts matériel occasionnés à votre vélo (consécutifs à un vol ou non). Les quelques exemples qui suivent vous aideront à comprendre la différence entre une assurance vélo et une omnium vélo :

Assurance vélo simple = couverture contre vol uniquement :

  • Plus de trace de votre vélo. Il a été volé et reste introuvable. On parle alors de perte totale suite à un vol. Votre assurance vélo vous indemnise, afin que vous puissiez acheter un nouveau vélo semblable à celui qui a été volé (comme décrit dans la police d'assurance).
  • Vous retrouvez votre vélo endommagé parce que quelqu'un a tenté de le voler. Un dégât à votre vélo, comme par exemple un cadenas forcé, est couvert par la garantie vol. Il est ici question de dégâts à votre vélo suite à une tentative de vol. Votre assurance vélo intervient également dans la réparation, à condition que vous fassiez réparer votre vélo par un concessionnaire agréé en d'autres termes le marchand de vélos agréé par la compagnie où vous avez souscrit votre assurance vélo. Si seuls vos catadioptres ont été endommagés, ils ne sont pas couverts, car il n'y a pas de lien entre ce type de dégât et une tentative de vol.

Assurance vélo omnium = couverture contre le vol et les dommages :

  • Perte totale suite à un vol. Voir exemple ci-dessus.
  • Dégâts à votre vélo suite à une tentative de vol. Voir exemple ci-dessus.
  • Perte totale suite à un accident. Elle est couverte si vous souscrivez une assurance vélo omnium. Une omnium prévoit une indemnisation en cas de dégâts matériels, provoqués ou non par vous-même. Supposons que vous faites une sortie en vélo et que vous êtes renversé(e) par une auto ou un vélomoteur. Votre vélo est tellement abîmé que le coût de la réparation dépasse sa valeur. Il est alors question de perte totale. L'assureur vous indemnisera afin que vous puissiez acheter un nouveau vélo de la même valeur que celui que vous avez assuré.
  • L'omnium vélo intervient également en cas de dégâts (matériels) occasionnés à votre vélo suite à un acte de vandalisme, une chute ou un accident. Si vous faites une chute à vélo, si vous retrouvez votre vélo abîmé (vandalisme) ou si vous avez un accident, vous pouvez faire réparer votre vélo par un concessionnaire agréé.

Quelles couvertures complémentaires pouvez-vous souscrire ?

En matière d'assurance vélo, vous avez le choix entre une assurance qui couvre uniquement le vol ou une assurance qui vous indemnisera à la fois en cas de vol et de dégâts matériels. Vous pouvez compléter ces deux formules par des couvertures supplémentaires, à savoir :

  • Une assistance vélo ou assistance dépannage. Si vous roulez beaucoup à vélo, il est toujours pratique de compléter votre assurance vélo par une assistance dépannage. Vous bénéficiez ainsi d'une assistance 24 h/24 h et vous pouvez partir en promenade l'esprit tranquille. Bref, vous n'avez pas à redouter un pneu crevé, une chaicirc;ne cassée, des problèmes de batterie avec votre vélo électrique,... car vous pouvez faire appel à votre assistance vélo.
  • Une assistance juridique. En tant que propriétaire d'un vélo électrique rapide (>25km/h et >250 watts), nous vous conseillons vivement de souscrire une assurance assistance juridique . Elle n'est pas obligatoire, mais vous n'êtes jamais à l'abri d'un conflit suite à un accident,...
  • Une RC véhicules automoteurs. La RC moto est obligatoire en Belgique, si votre e-bike peut rouler à plus de 25 km/h et dépasse la puissance maximum de 250 watts. Votre vélo électrique rapide rentre donc dans la catégorie cyclomoteurs.

Quelles sont les exclusions ?

Même si vous avez souscrit une assurance vélo de base ou une omnium vélo, certaines choses ne sont pas couvertes. Les exclusions sont mentionnées dans les conditions de votre assurance. Voici un bref aperçu de quelques exclusions pratiquées par la plupart des assureurs vélo :

  • Usure du vélo/ des pièces
  • Défauts de fabrication ou de construction
  • Dégâts mineurs (isolés) ou perte des accessoires en général, des pneus, des câbles, de l'éclairage, de la sonnette...
  • Accessoires indépendants comme un GPS par exemple
  • Les dégâts ou la perte inhérents à la participation aux compétitions ne sont pas couverts
  • Location (pas de façon sporadique). Les dégâts ou la perte consécutifs à la location/au prêt de votre vélo sur une base régulière ne sont pas couverts
  • Les vélos volés qui sont dépourvus d'un cadenas adéquat. Autrement dit, si votre vélo a été volé parce qu'il n'était pas protégé par un cadenas standard, la plupart des assureurs ne vous indemniseront pas. Il existe bien sûr des exceptions à cette règle, consultez toujours les termes de l'assurance au préalable.
  • ...

Que faire en cas de vol ou de dégâts matériels ?

Que votre vélo ait été endommagé ou volez, vous devez toujours en avertir votre assureur le plus vite possible. Que ne devez-vous pas non plus oublier de faire ?

S'il s'agit de dégâts matériel suite à une chute/un accident ou une tentative de vol :

  • Vous devez d'abord prévenir votre assureur avant de faire réparer votre vélo. L'assureur doit en effet d'abord approuver la réparation.
  • Fournissez toutes les informations complémentaires détaillées à votre assureur concernant les dégâts (photos etcetera). Certains assureurs demandent de remplir un formulaire spécial.
  • Après avoir fait réparer votre vélo auprès d'un concessionnaire agréé, faites parvenir la facture à votre assureur.

S'il s'agit d'un vol :

  • Avertissez-en immédiatement la police et faites dresser un procès-verba.
  • Prévenez ensuite votre assureur de la disparition de votre vélo et faites-lui parvenir le procès-verbal
  • Enfin, vous devrez parfois remplir un formulaire spécial et le retourner à votre assureur

Quelle est la durée de l'assurance vélo et la procédure de résiliation ?

On note de grandes différences entre les assurances vélo en termes de durée. Cela dépend de votre assureur. La plupart adopte une durée d'un an, avec reconduction tacite du contrat d'année en année. D'autres proposent une durée de trois ou cinq ans. Avant de souscrire une assurance vélo ou une omnium vélo, précisez au préalable pour combien de temps vous voulez assurer votre vélo.

Vous vous demandez peut-être quand vous pouvez résilier votre assurance vélo, étant donné qu'elle est reconduite tacitement chaque année. Tout comme pour l'assurance auto, vous devez en avertir votre assureur par écrit trois mois avant la date de renouvellement annuel. Si vous le prévenez trop tard, l'assurance vélo est prolongée d'un an.

Enfin, vous pouvez également résilier votre assurance vélo en cas d'augmentation de la prime. En fait, la résiliation de l'assurance vélo suit les mêmes règles que la résiliation de votre assurance auto.

Quid en cas de dommages à autrui ?

L'assurance vélo ne couvre pas les dommages occasionneés à autrui. Vous pouvez dans ce cas faire appel à votre RC familiale, s'il s'agit d'un vélo ordinaire comme un vélo de ville, un city bike, un vélo électrique.... En tant que propriétaire d'un vélo rapide, comme un Pedelec, un Speed Pedelec, un e-bike rapide, un vélo électrique rapide etcetera, vous êtes obligé de souscrire une assurance RC auto. Vous pourrez alors y faire appel en cas de dommages occasionnés à autrui (responsabilité civile).

Plus d'infos : l'assurance RC auto pour les vélos rapides.

Comparez les prix d'une assurance vélo

Calculez dès à présent en ligne la prime de votre assurance vélo ou omnium vélo. Vous pouvez également calculer les primes des garanties complémentaires (assistance vélo, assistance juridique) en plus de votre assurance vélo ou omnium vélo.