Assurance individuelle accidents

Assurance individuelle accidents

C'est la faute à pas de chance. Vous tombez de l'échelle alors que vous faites des travaux de peinture, vous vous cassez la jambe... et vous vous retrouvez en incapacité de travail pendant de nombreuses semaines. Une assurance accidents peut heureusement soulager la douleur au niveau de votre portefeuille. Et ce n'est pas du luxe. Car si la mutuelle et l'assurance hospitalisation dont vous bénéficiez peut-être vous remboursent les frais médicaux, que faire si vous gardez une invalidité permanente après un accident, par exemple ? Vous pouvez alors prétendre à une indemnité si vous bénéficiez d'une assurance individuelle accidents.

 

Qu'est-ce qu'une assurance accidents ?

Votre voiture et votre habitation sont bien assurées. Et si votre fils ou votre fille envoie son ballon dans la fenêtre des voisins, l'assurance familiale intervient. Mais êtes-vous bien assuré contre les accidents survenant dans le cadre de votre vie privée ? On a souvent tendance à les oublier.

Si vous êtes victime d'un accident en tant que salarié, vous pouvez vous adressez à l'assurance accidents de travail de votre employeur. Mais ce n'est pas le cas pendant votre temps libre. D'où l'existence de l'assurance accidents qui vous offre une couverture financière lorsque vous êtes victime d'un accident dans le cadre de votre vie privée. Quand vous tombez d'une échelle, par exemple, ou quand vous coupez la haie, mais aussi vos doigts. Ajoutons encore qu'une telle assurance n'est pas un luxe superflu pour les amateurs de sports, car les blessures physiques temporaires ou permanentes après un accident sportif peuvent coûter très cher.

Quand pouvez-vous y faire appel ?

Contrairement à l'assurance RC auto obligatoire, par exemple, les garanties de base de la police d'assurance accidents ne sont pas régies par la loi. Il peut par conséquent y avoir de fortes différences entre les polices.

Mais vous trouverez les conditions élémentaires qui suivent dans pratiquement toutes les polices :

  • Il doit s'agir d'un accident. Le secteur de l'assurance le décrit comme 'un événement soudain dont au moins une des causes ne provient pas de votre corps'. Il ne peut donc pas s'agir d'une maladie, d'une malformation congénitale, etc.
  • La blessure doit être provoquée par l'accident. Le degré de gravité de la blessure est défini par les assureurs dans leurs polices, si bien que les conditions peuvent varier ici aussi. Ainsi, certains assureurs prennent également en ligne de compte les brûlures, les déchirures musculaires et l'empoisonnement. Il existe en général un plafond au pourcentage d'invalidité permanente ou d'inaptitude.
  • L'assurance accidents offre généralement une couverture mondiale, même si c'est parfois sous certaines conditions.

L'assurance accident est-elle aussi valable en cas d'accidents de voiture ?

Même s'il survient pendant votre temps libre, un accident de voiture ou un accident de la route n'est pas couvert. Si vous êtes motocycliste, vous pouvez être assuré moyennant le paiement d'une prime supplémentaire. En tant qu'automobiliste, vous pouvez néanmoins vous protéger avec une autre assurance individuelle accidents : l'assurance conducteur. Un must, car en cas d'accident en tort, l'assurance RC auto obligatoire ne couvre que les dommages matériels et corporels causés aux occupants et aux autres personnes impliquées, pas ceux occasionnés au conducteur.

A quelles indemnités avez-vous droit ?

Outre les indemnités que vous recevez de votre mutuelle et de votre éventuelle assurance hospitalisation, une assurance accidents vous donne également droit au remboursement des frais médicaux (y compris les frais de prothèses, de transport à l'hôpital, les frais funéraires...).

Mais ce qui est particulièrement important, c'est que vous êtes certain de percevoir une indemnité supplémentaire au cas où l'on vous déclarerait définitivement inapte au travail. Vous recevrez alors en général un montant forfaitaire déterminé par le degré de votre inaptitude au travail.

  • En cas d'incapacité permanente, vous recevrez un capital ou une rente que l'assureur vous versera à intervalles réguliers pendant une période fixée (par ex. jusqu'à votre pension).
  • En cas d'invalidité temporaire, vous recevrez un capital ou une rente.
  • En cas de décès, les proches recevront un capital.

Combien coûte une assurance accidents ?

CBC, ING, Ethias... de très nombreux assureurs proposent des assurances accidents. Mais comme cette assurance n'est pas obligatoire, les garanties ne sont pas fixées par la loi. Il est donc logique que les conditions et les couvertures varient fortement d'un assureur à l'autre. Et cela peut avoir des conséquences sur votre prime.

Vous avez donc tout intérêt à comparer soigneusement les contrats d'assurance.