Peut-on conduire après une opération ?

Peut-on conduire après une opération ?

Quand puis-je me remettre à conduire après une opération ? Suis-je encore assuré(e) ? Tout dépend des suites de votre opération.

Vous trouverez ci-dessous les informations suivantes :

Quand peut-on conduire une voiture après une opération ?

Dans certains cas, il est évident que vous n’êtes plus en état de conduire un véhicule. Après une opération du bras ou de la jambe, vous ne pourrez sans doute temporairement plus utiliser ce membre. Il en va de même à l’issue d’une opération entraînant une diminution de votre acuité visuelle.

D’autres opérations peuvent éventuellement provoquer des vertiges, une douleur aiguë ou de la fatigue, ce qui peut s’avérer très dangereux pour la conduite d’un véhicule.

Attendez par conséquent que votre médecin déclare que vous êtes de nouveau en état de conduire de façon sûre et responsable avant de reprendre le volant.

Le laps de temps entre une opération et la capacité à conduire une voiture dépend du processus de guérison. Vous devez être en parfaite condition physique et mentale. On se remet plus vite de certaines opérations que d’autres.

Quelques conseils pour un prompt rétablissement :

  • Reposez-vous suffisamment. Votre organisme doit avoir l’occasion et le temps de récupérer.
  • Ne forcez pas. Si vous éprouvez des difficultés à accomplir certaines tâches et si la douleur se réveille instantanément, déléguez ces tâches.
  • Soignez vos plaies après une opération, sous peine de multiplier le risque d’infection et de prolonger la durée de votre revalidation.

Outre les désagréments liés à une opération, vous devez également tenir compte des effets secondaires de certains médicaments. Il est courant de devoir prendre des médicaments pendant plusieurs semaines après une opération. Certains ont un impact négatif sur la capacité de conduire un véhicule. Il est bien entendu interdit de conduire sous l’influence d’un médicament qui réduit votre aptitude à la conduite.

Suis-je assuré(e) en cas de sinistre ?

Dans tous les cas, votre Assurance RC auto vous couvre pour les dommages que vous causez à autrui. Si vous provoquez un accident suite à la prise d’une médication, votre assureur pourra vous réclamer la totalité du montant indemnisé à la partie adverse.