Comment négocier l’achat d’une voiture d’occasion ?

Les voitures d’occasion sont de plus en plus populaires. Une raison majeure est le prix, qui est toujours négociable. Êtes-vous quelqu’un qui aime marchander, ou la seule idée vous donne-t-elle de l’urticaire ? Dans tous les cas, ces trucs et astuces vous aideront à être plus ferme dans vos futures négociations.

Comparez votre assurance auto

1. Soyez aimable et informel

Négocier une voiture d’occasion peut être considéré comme une petite faveur. Et on ne demande pas une faveur à un parfait étranger. Les gens sont beaucoup plus enclins à baisser le prix d’une voiture d’occasion s’ils ressentent une connexion avec l’acheteur.

Ne vous mettez donc pas directement à négocier le prix. Posez d’abord quelques questions personnelles. Vous pouvez par exemple demander pourquoi la personne vend sa voiture et par quoi elle va la remplacer. Vous pouvez peut-être demander au vendeur si la voiture ne lui manquera pas. Qui sait, peut-être y gagnerez-vous une jolie petite anecdote ?

Lorsque vous entamez vos négociations, restez toujours aimable. On attrape plus de mouches avec du miel qu’avec du vinaigre.

2. Fixez-vous un prix maximum et n’allez pas au-delà.

Avant de négocier, vous pouvez déjà réfléchir au montant maximal que vous souhaitez dépenser pour la voiture d’occasion. Au moment même, vous pourriez être submergé ou vous sentir un peu forcé socialement à accepter un prix plus élevé. Ensuite, vous risquez de regretter cette décision et il ne sera évidemment plus possible de faire machine arrière.

Soyez donc bien préparé. Si nécessaire, inscrivez le chiffre sur un papier et mettez-le dans votre poche. Ou mettez une note dans votre GSM juste avant d’aller chercher votre voiture, pour vous rappeler le montant maximum. Même une voiture d’occasion représente généralement un coup pour votre budget, ne faites donc pas de frais que vous ne vouliez pas faire.

Lors de vos négociations, vous pouvez toujours faire référence à votre budget maximum. Vous indiquerez ainsi clairement au vendeur que vous ne dépasserez pas ce prix. Si le vendeur n’est vraiment pas d’accord, vous n’êtes en aucun cas obligé d’acheter la voiture. C’est en fin de compte à vous que revient la décision. Il y a suffisamment de voitures d’occasion disponibles en ligne.

3. Informez-vous bien sur la voiture d’occasion et négociez de manière stratégique

Être bien informé vous évitera de vous laisser déstabiliser trop facilement. Renseignez-vous bien sur la voiture que vous voulez acheter, afin d’éviter les surprises. Il y a un certain nombre de choses auxquelles vous devez absolument faire attention lors de l’achat d’une voiture d’occasion.

  • Combien de kilomètres la voiture a-t-elle déjà parcourus ?
  • Tout fonctionne-t-il encore correctement ?
  • Quand la voiture est-elle passée au contrôle technique la dernière fois ?

Le plus important est de se rappeler qu’une négociation se joue toujours des deux côtés. Vous voulez un bon prix, le vendeur veut vendre sa voiture à un montant correct.

4. Demandez les documents

Si vous achetez une voiture d’occasion, le vendeur doit vous fournir un certain nombre de documents :

  • Formulaire rose. Vous avez besoin de ce formulaire pour enregistrer la voiture auprès de la DIV.
  • Certificat de contrôle. Ce document indique que la voiture est encore en état de rouler.
  • Certificat de conformité. Ce document prouve que la voiture remplit les conditions techniques adéquates pour rouler.
  • Vous devez avoir une preuve que vous avez acheté la voiture.
  • Car-Pass. Celui-ci reproduit l’historique kilométrique du véhicule.

5. N’oubliez surtout pas votre assurance auto !

Ces conseils vous aideront à négocier aisément pour acquérir une voiture d’occasion à bon prix. Avant de prendre la route avec votre voiture, vous devez toujours souscrire une assurance auto. Comparez rapidement votre assurance auto en ligne et trouvez là aussi le meilleur prix !