Dois-je posséder un permis de détention pour un animal de compagnie ?

En Wallonie, vous devez disposer d'un permis pour détenir un animal de compagnie. Le permis est automatiquement délivré à tous, et retiré en cas de maltraitance.

Vous trouverez ci-dessous les informations suivantes :

Qu’est-ce que ce permis de détention d’un animal de compagnie ?

C’est le Parlement qui a approuvé le code wallon sur le bien-être animal. Il contient 12 chapitres et 109 articles ! Le texte concerne, entre autres, la détention des animaux. Il porte aussi sur leur transport, leur commerce ou bien encore sur certaines pratiques qui sont interdites, comme par exemple « teindre » son animal. L’abandon, la négligence, la maltraitance… sont également en ligne de mire.

Le Code du bien-être animal est entré en vigueur le mardi 1er janvier 2019 en Wallonie. Désormais, il est nécessaire pour détenir un animal.

A quoi va servir ce permis ?

Il doit permettre notamment de sanctionner les auteurs de mauvais traitements sur les animaux. Une base de données sera constituée, qui regroupera ainsi les personnes n’ayant plus le droit de posséder un animal.

Comment faut-il faire pour l’obtenir ?

Rien ! Cela est automatique. Les Wallons, y compris ceux qui possèdent déjà un animal, ne doivent faire aucune démarche particulière : ce code est remis par défaut. L’identification et l’enregistrement des chiens et des chats sont obligatoires. Pour cela, une contribution est demandée : 4 euros par chien et 1 euro par chat. Les éleveurs professionnels devront pour leur part s’acquitter d’un montant plus élevé : 20 euros pour un chien et 5 euros pour un chat.

Ces contributions permettront d’alimenter un fonds de protection afin de lutter contre les abandons et la maltraitance animale, ce qui pourra bénéficier aux refuges.

Quelles seront les sanctions en cas de non respect ?

C’est en cas de problème que ce permis pourra être retiré au détenteur (il doit être par ailleurs être majeur). Le propriétaire pourra alors voir son permis supprimé pour une période définie, de quelques mois, voire à vie en cas de récidive.

La maltraitance animale sera « également sévèrement punie en Wallonie : le nouveau code l’a fait passer en infraction de première catégorie. Cela équivaut à des peines maximales de 10 à 15 ans de prison et à une amende pouvant aller jusqu’à 10 millions d’euros. Si la justice ne poursuit pas, l’administration wallonne pourra s’en charger.

Permis et assurance santé animale : quelle différence ?

Ce n’est pas la même chose ! Si le permis de détention « automatique » est rendu obligatoire, l’assurance santé animale relève d’un choix ‘’personnel’’. Mais c’est le meilleur moyen de faire face aux imprévus, de gérer son budget et surtout de pouvoir offrir à son compagnon les meilleurs soins vétérinaires possibles en cas d’accident et/ou de maladie. SantéVet propose plusieurs formules et toute demande de tarification est sans engagement !