Que faire en cas de dégâts dus à des inondations ?

Que faire en cas de dégâts dus à des inondations ?

Nous vous présentons ci-dessous une série de conseils qui vous aideront à accélérer le traitement du sinistre par votre assureur. Depuis le 1er mars 2007, la loi oblige les assureurs à couvrir systématiquement les dommages provoqués par des catastrophes naturelles, dans le cadre de l’assurance incendie ou habitation. Une reconnaissance pour l’intervention du fonds des calamités(*) n’est donc pas nécessaire.

Marches à suivre pour un traitement rapide du sinistre

Les inondations causent avant tout d’énormes dégâts matériels, mais également une charge financière (provisoire) considérable. Voici les démarches à entreprendre afin d’accélérer le traitement de votre dossier de sinistre, de sorte que votre assureur puisse procéder plus rapidement au remboursement des dommages :

  • Contactez votre assureur sans délai. Plus vite vous introduirez votre dossier, plus son traitement sera rapide ;
  • Listez tous les dégâts et rassemblez les preuves et documents nécessaires pour permettre de déterminer les dommages. Prenez autant de photos que possible et réunissez vos factures d’achat de biens indemnisés.
  • Prenez toutes les mesures nécessaires en vue de ne pas aggraver les dégâts et/ou d’éviter des dégâts supplémentaires.

En résumé, transmettez le plus rapidement possible à votre assureur un dossier contenant les données suivantes :

  • vos nom et adresse ;
  • le numéro de votre police d’assurance ;
  • la nature, le lieu, la date et l’heure de l’incident ;

Sur la base de ces éléments, votre assureur déterminera la nécessité d’envoyer un expert sur place. Entre-temps, mieux vaut conserver les biens endommagés en guise de preuve. Si cela n’est pas possible, vous pourrez toujours utiliser les photos, qui doivent donc être de bonne qualité.

Si d’autres dégâts apparaissent après le passage de l’expert, vous pourrez bien entendu le signaler à votre assureur, mais le lien de cause à effet avec les inondations devra être démontré ici aussi.

Enfin, si vous exposez des frais pour réparer les biens endommagés, vous devez absolument en conserver les factures. Elles vous serviront de preuves pour le remboursement par votre assureur.

Lisez attentivement les conditions générales et particulières relatives à l’indemnisation d’un sinistre dû à une catastrophe naturelle, afin de vérifier les biens et les conditions qui entrent en ligne de compte pour l’indemnisation. Tous les biens non assurables dans le cadre de l’assurance incendie peuvent entrer en considération pour une intervention du fonds des calamités. Vous devez introduire pour ces biens une demande d’indemnisation auprès du gouverneur de la province.

(*) Si vous n’avez pas souscrit d’assurance incendie (parce que vous émargez au CPAS ou que vous bénéficiez d’un revenu d’intégration), vous pouvez faire intervenir le fonds des calamités pour les dommages subis. Vous devrez néanmoins introduire une demande en ce sens auprès du gouverneur de la province.