Revenu garanti pendant l’épidémie de coronavirus

Les cafés, les magasins, les écoles… Tout ferme pour lutter contre le coronavirus. La distanciation sociale est aujourd’hui considérée comme l’arme la plus puissante contre l’épidémie de coronavirus. Mais qu’en est-il des personnes qui ne peuvent pas travailler à domicile ? Nombreux sont ceux qui se retrouvent sans travail. Une assurance Revenu garanti peut vous aider à surmonter cette période difficile. Consultez notre infographie pratique ici

Qu’est-ce qu’une assurance Revenu garanti ?

C’est assez simple. Le terme parle de lui-même : cette assurance garantit que vous touchiez votre revenu en cas de maladie ou d’accident. Si vous vous retrouvez dans l’impossibilité de travailler pendant un temps parce que vous êtes malade ou avez subi un accident, l’assurance Revenu garanti vous permet de bénéficier de vos revenus.

J’ai une assurance Revenu garanti et j’ai contracté le coronavirus. Puis-je faire appel à ma garantie ?

Oui, c’est possible. Les conditions normales restent d’application. Il existe différentes options pour votre revenu garanti, qui vous coûteront plus ou moins cher. Et vous devez être reconnu comme étant malade par un médecin belge pour pouvoir faire appel à l’assurance.

Quid si je tombe malade à l’étranger et que j’y reste bloqué ?

Vous êtes parti en voyage et avez contracté le virus à cette occasion ? Faites-vous examiner le plus rapidement possible par un médecin agréé par les autorités consulaires belges. Si vous avez contracté la maladie à l’étranger, vous n’êtes couvert qu’à partir du moment où la maladie a été constatée en Belgique.

Je dispose d’une assurance Revenu garanti, je ne suis pas malade mais j’ai été placé en quarantaine. Puis-je faire appel à ma garantie ?

Dans ce cas, vous n’êtes pas couvert. Votre chômage n’est en effet pas lié à une maladie. La quarantaine est une mesure préventive, mais vous n’êtes pas encore malade. Vous n’êtes couvert que lorsque vous êtes réellement malade ou victime d’un accident. Par ailleurs, ce type d’assurance prévoit un délai d’attente (aussi connu sous le nom de délai de carence), à savoir une période durant laquelle votre assureur n’est pas tenu de vous payer d’indemnité. Supposons par exemple que votre délai de carence soit d’une semaine. Si votre maladie dure moins d’une semaine, l’assureur n’est tenu de payer aucune indemnité. Par contre, si vous êtes malade pendant deux semaines, l’assureur vous indemnisera pour la deuxième semaine. En fonction de votre police, vous pouvez parfois déterminer vous-même ce délai de carence. En conclusion, si la période de quarantaine est plus courte que le délai de carence, vous ne recevrez aucune indemnité, que vous soyez malade ou non.