Qu'est-ce que l'aquaplanage ?

L'aquaplanage ou hydroplanage est à l’origine de nombreux accidents sur nos routes. Lorsque vous conduisez votre voiture sous la pluie ou dans des flaques d'eau, les indentations de vos pneus évacuent l'eau et permettent à vos pneus d’adhérer à la surface de la route. Cependant, lorsque les indentations ne peuvent pas supporter la quantité d'eau, une couche d'eau se forme sous les roues, ce qui peut entraîner une perte de contrôle.

Calculez le prix de votre assurance auto

Vous trouverez ci-dessous les informations suivantes :

Pourquoi l'aquaplanage est-il dangereux ?

Une mince couche d'eau sous les roues peut causer une perte d'adhérence de votre voiture sur la route, ce qui vous fait glisser de façon incontrôlée. Plus il y a d'eau et plus votre vitesse est élevée, plus le risque est grand.

Quels facteurs influencent l'aquaplanage ?

Bien sûr, la vitesse constitue le plus grand risque en termes d'aquaplanage. En cas de vitesses élevées, vos pneus n'ont pas assez de temps pour évacuer l'eau avant d'être soulevés de la surface de la route. En plus de la vitesse, les facteurs suivants augmentent également le risque d'aquaplanage :

  • La profondeur des sculptures. Plus vous roulez, plus vos pneus s'usent. Comme vos pneus s'usent, la profondeur des sculptures diminue également, ce qui réduit l'espace pour l'évacuation de l'eau
  • La conception des sculptures. Certains pneus avec des motifs de sculpture spécifiques peuvent mieux évacuer l'eau que d'autres
  • La taille des pneus. La taille du morceau de pneu en contact avec la route influe directement sur le risque d'aquaplanage. Plus la surface de contact est grande, plus le risque est faible
  • La pression des pneus. Des pneus trop ou trop peu gonflés peuvent augmenter le risque d'aquaplanage
  • La profondeur de l'eau. Plus l'eau est profonde, plus vos pneus auront de mal à maintenir leur adhérence
  • La composition de l'eau. Certains éléments tels que la saleté, la graisse et le sel affectent la densité de l'eau
  • La transmission du véhicule. Dans certaines conditions, les véhicules à 4 roues motrices sont plus sujets à l’aquaplanage que ceux à 2 roues motrices.
  • Le poids du véhicule. Plus la voiture est lourde, moins le risque d’aquaplanage est élevé. Plus votre voiture est légère, plus les risques d'aquaplanage sont élevés
  • Le revêtement de la route. L'aquaplanage est plus courant sur les routes plates que sur les routes irrégulières

Comment reconnaître l'aquaplanage ?

Lorsque vos pneus n’adhèrent plus à la route, le régime moteur s’emballe et le compteur de vitesse n’est plus fiable. Vous glissez latéralement ou tout droit en fonction des roues (avant, arrière ou les deux) qui perdent de l'adhérence.

Comment prévenir l'aquaplanage ?

Vous pouvez faire un certain nombre de choses pour réduire le risque d'aquaplanage :

  • Contrôler les pneus. Faites attention à la pression et à l'usure de vos pneus. La pression optimale varie en fonction de la voiture. La sculpture optimale est de 1,6 mm pour assurer une bonne évacuation de l'eau
  • Rester à distance. Veuillez noter que votre distance de freinage sur route mouillée est 2 à 3 fois plus longue. Gardez donc une distance suffisante par rapport au véhicule qui vous précède
  • Adapter votre vitesse. Plus vous roulez vite, plus vos pneus auront des difficultés à évacuer l'eau. Ajustez donc toujours votre vitesse en fonction des conditions
  • Désactiver le cruise control. Le cruise control fait en sorte que vos pneus roulent à la vitesse réglée. En cas de glissement, il est conseillé de réduire votre vitesse manuellement. De plus, la vitesse de réaction pour freiner pendant un aquaplanage serait plus lente lorsque le cruise control est activé

En gardant bien en tête les éléments qui précèdent, vous réduisez déjà le risque d'aquaplanage. Bien entendu, ils ne garantissent pas que vous puissiez l’éviter complètement.

Comment réagir en cas d’aquaplanage ?

Malgré toutes les précautions, il peut arriver que vous soyez confronté à l'aquaplanage. Ci-dessous nous vous donnons la meilleure façon de réagir :

  • Rester calme. Ne paniquez pas. Votre voiture reprend de l'adhérence dès que vous arrivez sur un tronçon de route avec moins d'eau et que votre vitesse diminue
  • Utiliser le frein moteur. Ne freinez pas brusquement, ou vous pourriez perdre le contrôle de votre véhicule. Il est préférable d’utiliser le frein moteur en laissant la pédale d'accélérateur levée et la vitesse enclenchée.
  • Garder les mains sur le volant. Essayez toujours de maintenir le cap en tenant fermement le volant et en vous concentrant sur la trajectoire que vous devez suivre