Que faire après un accident à l’étranger ?

Que faire après un accident à l’étranger ?

Un accident est vite arrivé. Que faire si vous provoquez ou êtes impliqué(e) dans un accident à l’étranger ?

Vous trouverez ci-dessous les informations suivantes :

Que faire en cas d’accident à l’étranger ?

Pour éviter les mauvaises surprises, mieux vaut respecter cette marche à suivre :

Complétez le constat européen d’accident

En cas d’accident survenant en Belgique ou à l’étranger, vous devez remplir un constat européen d’accident. Ce constat à l’amiable est identique dans toute l’Europe et est important pour un traitement du sinistre optimal. Vous devez donc le compléter de la manière la plus précise possible en indiquant toutes les données concernant l’accident (situation, position des véhicules…).

Envoyez les documents requis à votre assureur

Renvoyez le constat d’accident complété et signé endéans les 8 jours à votre assureur, avec les éléments suivants :

  • Un courrier exposant votre version des faits
  • Les coordonnées des deux parties
  • Les coordonnées des témoins éventuels

Attendez la procédure d’indemnisation

La procédure d’indemnisation en cas d’accident à l’étranger peut prendre plusieurs mois, car toutes les institutions concernées doivent se concerter et parvenir à un accord. Vous risquez donc de devoir faire preuve de patience avant qu’une décision soit prise quant à l’indemnisation du sinistre.

Comment mes dommages seront-ils indemnisés ?

Vous (n’)êtes (pas) en tort et disposez d’une omnium ou d’une assurance conducteur

L’assureur n’indemnisera votre préjudice matériel que si vous avez souscrit une assurance omnium. Vous disposez aussi d’une assurance conducteur ? Les dommages corporels seront également indemnisés. Que vous soyez ou non responsable de l’accident.

Vous n’êtes pas en tort et ne disposez pas d’une omnium ou d’une assurance conducteur

Si vous n’avez pas souscrit d’omnium ou d’assurance conducteur et si la partie adverse est en tort, vous pouvez faire intervenir votre protection juridique pour réclamer l’indemnisation du sinistre à l’assureur de la partie adverse.

Vous êtes en tort et ne disposez que d’une assurance auto RC

Si vous ne disposez que d’une RC auto et êtes responsable de l’accident, votre propre préjudice ne sera pas indemnisé. La partie adverse sera indemnisée par sa compagnie d’assurances, qui réclamera ensuite le remboursement du montant indemnisé à votre assureur.

Et si la partie adverse n’est pas assurée ?

Si vous avez un accident à l’étranger, mieux vaut toujours faire intervenir la police locale, qui dressera un procès-verbal après avoir établi un constat de toutes les circonstances et recueilli les déclarations des deux parties. Ce PV prouvera que vous êtes dans votre droit, puisque conduire sans RC auto constitue une infraction grave.