Une maladie a-t-elle une influence sur vos assurances ?

Une maladie a-t-elle une influence sur vos assurances ?

Certaines maladies telles que le diabète, les maladies cardiaques ou l'épilepsie présentent un risque accru pour l'assureur. Comment ces maladies affectent-elles vos polices d'assurance ?

Vous trouverez ci-dessous les informations suivantes :

Dois-je toujours signaler une maladie à mon assureur ?

Si vous souhaitez souscrire une assurance auto par exemple, l'assureur vous posera toujours des questions sur votre état de santé. Selon les réponses que vous donnez, vous devrez remplir un questionnaire médical supplémentaire.

Il est important de fournir à l'assureur tous les renseignements pertinents sur votre état de santé en tout temps. Et ce, aussi bien lorsque vous souscrivez une police d'assurance que lorsque vous êtes déjà assuré. Si, par exemple, vous prenez le volant alors que cela n'est pas justifié, l'assureur peut réclamer l'indemnisation versée après un accident.

Sur quelles assurances ma maladie peut-elle avoir une influence ?

Assurance auto

Certaines maladies, dont l'épilepsie et les maladies cardiaques, peuvent affecter la capacité de conduire. Dans ce cas, votre compagnie d'assurances vous demandera un certificat de votre médecin ou du CARA qui prouve que vous êtes apte à conduire.

Assurance solde restant dû

Lorsque vous contractez un prêt hypothécaire pour acheter ou construire votre habitation, l’organisme de crédit vous demandera souvent de souscrire une assurance solde restant dû. Elle sert de garantie pour votre famille et la banque en cas de décès subit avant l'échéance finale du prêt. Le prêt doit en effet encore être remboursé.

L'assureur s’informera sur votre état de santé afin d'évaluer correctement le risque de mortalité. En cas de maladie grave ou d'antécédents de cancer, il peut y avoir un risque accru de décès prématuré. Cela peut en fin de compte conduire à une prime supplémentaire ou même à un refus.

Assurance hospitalisation, assurance vie et revenu garanti

Chez différentes assurances, vous devez au préalable répondre à un questionnaire médical afin que l’assureur puisse évaluer votre état de santé. C’est notamment le cas pour les assurances revenu garanti, vie et hospitalisation. Sur la base de ce questionnaire, l’assureur déterminera les conditions et la prime auxquelles il souhaite vous proposer cette assurance.

Dans la plupart des cas, les assureurs privés excluent les coûts des maladies existantes. En d’autres termes, les frais liés à une maladie existante ne sont pas remboursés. Si vous contractez une maladie pendant la durée de la police, vous resterez assuré.