Quand faire appel à une voiture de remplacement ?

Quand faire appel à une voiture de remplacement ?

En cas d’accident avec sa propre voiture, reçoit-on un véhicule de remplacement pour pouvoir se rendre au travail ou faire ses courses ? Voilà une question que la plupart des gens devraient se poser avant qu’il ne soit trop tard.

Vous trouverez ci-dessous les informations suivantes :

Une voiture de remplacement est-elle gratuite ?

Vous avez une assurance omnium ?

Vous recevrez une voiture de remplacement pendant la durée des réparations, que vous soyez en tort ou pas. Attention : si vous ne choisissez pas un carrossier agréé, il se peut que vous n’ayez droit à un véhicule de remplacement que pour une durée limitée.

Vous n’avez pas d’assurance omnium ?

Vous devez consulter les petites lettres (conditions générales et particulières) de votre police d’assurance.

Si vous êtes en tort, vous ne recevrez probablement pas de voiture de remplacement, à moins d’avoir souscrit une couverture supplémentaire en ce sens.

Si vous n’êtes pas en tort et ne recevez pas de véhicule de remplacement, vous pouvez demander à votre assureur de réclamer une compensation pour l’immobilisation de votre voiture à la partie adverse. Vous pourrez ainsi récupérer (une partie) des frais.

Une assurance pour le véhicule de remplacement ?

Certains assureurs proposent une couverture supplémentaire qui vous permet de bénéficier d’une voiture de remplacement même si vous n’y avez normalement pas droit. Cette option est souvent proposée avec votre assurance auto de base. Si vous avez souscrit une omnium, vous ne devez pas prendre cette option, car elle est déjà incluse.

Un accident avec un véhicule de remplacement ?

Consultez sur-le-champ les conditions de votre assurance auto et de celle de la voiture de remplacement. L’assurance auto de base, qui couvre les dommages causés aux tiers (y compris aux passagers), est d’office prévue.

Si le véhicule de remplacement est couvert par une omnium, vous pouvez également être couvert(e) pour les dommages que vous causeriez à ce véhicule. Vous devrez dans ce cas uniquement payer le risque propre. Généralement, la voiture de remplacement est couverte par les mêmes garanties que votre véhicule personnel et votre assurance se prolonge. Vous n’avez donc pas de souci à vous faire dans l’immédiat. Si vous êtes responsable de l’accident, les règles régissant votre propre voiture s’appliqueront en principe.

Vos propres dommages corporels ne sont assurés que si vous ou le propriétaire du véhicule de remplacement avez/a souscrit une assurance conducteur. Une assurance individuelle accidents peut également vous indemniser, si vous en possédez une.

Un problème avec une voiture de remplacement ?

Mieux vaut contacter la partie qui vous a fourni le véhicule (ex.: le garage où vous l’avez reçu). Elle vous indiquera si vous devez contacter votre assureur ou pas.

Pendant combien de temps peut-on utiliser la voiture de remplacement ?

Cela varie chez la plupart des assureurs entre 2 et 10 jours. Si vous faites réparer votre voiture dans un garage agréé ou conventionné, certains assureurs vous octroieront la voiture pendant toute la durée des réparations.

À quoi faut-il veiller lorsqu’on reçoit un véhicule de remplacement ?

Commencez toujours par consulter les documents de bord :

  • Quelles sont les garanties couvertes (RC auto de base ou omnium) ?
  • Quel risque propre (franchise) devrez-vous payer en cas de sinistre ?
  • La carte grise ou le certificat d’assurance est-elle/il en ordre (cette voiture est assurée isolément et dispose d’une carte verte spécifique) ?
  • Un certificat d’immatriculation valide est-il disponible ?
  • La plaque d’immatriculation correspond-elle à ce qui est indiqué sur ce certificat d’immatriculation et sur la carte grise ?
  • Le certificat du contrôle technique est-il encore valide ?

Vous avez aussi intérêt à demander qui peut conduire la voiture de remplacement. Les assurances des garages ou des sociétés de location peuvent imposer certaines limites à ce niveau.

Vérifiez également si les jeunes conducteurs ne sont pas exclus par l’assurance, dans le cas où votre fils/fille serait amené(e) à conduire le véhicule de remplacement.

Véhicule de remplacement avec plaque commerciale

Si l’on vous donne une voiture de remplacement avec une plaque commerciale (caractères verts sur fond blanc, commençant toujours par la lettre Z), soyez particulièrement vigilant(e).

  • Vous ne pouvez utiliser ce véhicule que pendant 7 jours maximum
  • Votre véhicule doit être en réparation chez ce garagiste
  • Vérifiez bien tous les documents (v. ci-dessus)

Peut-on placer sa propre plaque d’immatriculation sur la voiture de remplacement ?

Éventuellement, mais contactez et prévenez impérativement votre courtier ou assureur au préalable. Il vous demandera de lui communiquer le numéro de châssis. Cette solution est toutefois limitée dans le temps (selon votre assureur).

Un véhicule de remplacement à l’étranger

La question de savoir si vous pouvez utiliser une voiture de remplacement à l’étranger dépend d’une compagnie d’assurances à l’autre. Vous trouverez la réponse dans les conditions ou en appelant votre assureur pour le lui demander.