Comment gérer vos assurances en cas de divorce ?

Comment gérer vos assurances en cas de divorce ?

Il n’est pas évident de gérer une rupture car les choses à régler sont nombreuses. Vous trouverez ci-dessous quelques conseils pour vous aider à mettre de l’ordre dans vos assurances.

Vous trouverez ci-dessous les informations suivantes :

Qu’advient-il de la voiture ?

Celui qui conserve la voiture familiale devra communiquer à la compagnie d’assurances qui sera le nouveau preneur d’assurance et/ou conducteur. Si le preneur d’assurance et l’assuré ne sont plus les mêmes, il est préférable de communiquer les modifications aux assurances complémentaires (notamment omnium et assistance). Si nécessaire, vous devez également transférer la plaque d’immatriculation vers le propriétaire réel. Cela doit se faire durant le mariage, sinon la voiture devra à nouveau être immatriculée.

Qu’advient-il de la maison ?

Si au moins l’un d'entre vous reste habiter dans votre maison actuelle après le divorce, l’assurance incendie sera simplement prolongée. Si nécessaire, informez votre compagnie d’assurances que le preneur d’assurance et la composition du ménage doivent être adaptés dans la police.

Si l’un d’entre vous va vivre à une autre adresse, il/elle devra souscrire une nouvelle assurance incendie ou faire soigneusement adapter l’assurance actuelle.

Qu’advient-il de l’assurance familiale ?

Étant donné qu’un divorce résulte en 2 familles, chacune des parties a besoin d’une assurance familiale distincte. Une assurance familiale n’est pas obligatoire mais est vivement recommandée. Si vous occasionnez des dommages à des tiers dans la sphère privée, l’assurance RC familiale couvre les dommages corporels ou matériels causés à l’autre partie.

Qu’advient-il de l’assurance solde restant dû ?

Devrez-vous toujours payer des primes pour votre assurance solde restant dû ? Ce sera généralement celui qui conservera la maison et le prêt qui devra continuer à payer l’assurance. Vous devrez tout d’abord vérifier à quel nom le prêt continue à courir. La personne qui n’est plus emprunteur doit résilier l’assurance solde restant dû car cela ne se fait pas toujours automatiquement.

Qu’advient-il de l’assurance protection juridique ?

Vous pouvez faire appel à l’assurance protection juridique séparée pour demander par exemple une indemnisation pour un médiateur en cas de divorce. Cette assurance doit elle aussi être souscrite séparément, pour chaque famille.